Vous êtes ici

Annulée et reprogramée : La question des cyborgs : acceptation versus répugnance

Du
[08] [oct 2020] [ 00:00]
Au
[15] [oct 2020] [ 00:00]
All times are GMT+1

L’équipe organisatrice a pris la décision de reporter la 3e édition du festival Transfo cet automne du 8 au 15 octobre 2020, afin de donner la priorité à la protection des populations face à la propagation du Covid-19.

Une conférence organisée par La Chaire DOS, Digital Organisation Society, accessible à tous, en français et d'accès gratuit. Stéphanie Gauttier, Professeur Assistant à Grenoble Ecole de Management depuis Octobre 2019, présente ses travaux sur les différentes initiatives qui visent à transformer l’homme en transhumain.

Le Festival Transfo repart pour sa troisième édition. Reconnaissance et défi: c’est d’ailleurs directement des visiteurs et participants que vient la question cruciale que Transfo pose cette année : penser l’impact du numérique, et réfléchir à ce qu’il peut apporter de positif à une planète dont nous devons plus que jamais prendre soin.
 
Les entrepreneurs d’aujourd’hui ne raisonnent plus sur leur seul périmètre d’activité et ils s’engagent pleinement comme citoyens : poussés par les jeunes entrants sur le marché de l’emploi et par le progrès technologique et scientifique, ils envisagent leurs entreprises comme des solutions aux défis sociétaux et environnementaux. C’est ce que reconnaît le législateur en inscrivant dans la loi le principe d’entreprise à mission et le rôle citoyen de ces dernières. Penser une planète où les technologies du numérique aident à un futur durable, tel est donc la proposition de cette troisième édition du Festival Transfo.
 
 Du 12 au 19 Mars 2020, avec plus de 200 évènements organisés sur le sillon alpin l'évènement Transfo renforce le lien si particulier qui existe sur le territoire entre les citoyens d’une part et les acteurs de l’économie et e l’innovation d’autre part.
 

Conférence gratuite sur inscription : La multiplication des cyborgs : entre acceptation et répugnance - Salle A302

Stéphanie Gauttier parlera des différentes initiatives qui visent à transformer l’homme en transhumain pour présenter ce qui est possible, dresser un bilan de ce qui se dit au sujet de l’acceptabilité de ces différents moyens, et elle montrera comment se structurent les points de vue de nos étudiants à ce sujet (entre répugnance et acceptation), pour ouvrir sur d’éventuelles pistes de régulation etc.

Stéphanie Gauttier, Professeur Assistant

Stéphanie Gauttier est titulaire d'un doctorat en Sciences de Gestion (systèmes d'information) obtenu à l'Université de Nantes. Stéphanie a travaillé pour le groupe Publicis en Russie et dans le laboratoire d'informatique du Trinity College Dublin (Irlande) pendant sa thèse, avant de rejoindre un laboratoire de philosophie à l'Université de Twente aux Pays-Bas pour participer à divers projets européens (SATORI, Responsible-Industry). Ses travaux de recherche portent sur l'acceptabilité et l'acceptance des technologies d'augmentation de l'humain, la méthode Q, et l'éthique en recherche. Stéphanie a reçu un financement individuel Marie Sklodowska-Curie en 2018 et le Brenner Award décerné par la communauté Q en 2019. Elle a été nommée sur la liste VIVA400! recensant les femmes qui se distinguent dans leur catégorie aux Pays-Bas en 2018.
En parallèle à ses activités de recherche, Stéphanie pilote un programme de mentoring pour la santé mentale des doctorants au sein de l'association des Marie Curie fellows (MCAA).