Vous êtes ici

GEM Les Prem1ères incube l’entrepreneuriat féminin en Isère

Séverine Le Loarne
Publié le
12 Juillet 2018

La chaire de recherche Femmes & Renouveau économique (FERE), créée à Grenoble Ecole de Management, et Les Prem1ères Rhône-Alpes Auvergne, premier réseau d’incubateur francophone, lancent l’incubateur mobile « GEM Les Prem1ères » en Isère. Objectif ? Stimuler et recréer des emplois dans les campagnes par l’entrepreneuriat féminin.

Entretien avec Séverine Le Loarne, instigatrice de la chaire de recherche FERE en 2016, spécialiste de l’entrepreneuriat et l’intrapreneuriat féminin et professeure à Grenoble Ecole de Management

Pourquoi un incubateur spécifique aux femmes entrepreneures, hors agglomération grenobloise ? En quoi se distingue-t-il ?

Il est singulier puisqu’il s’agit du premier incubateur mobile dédié aux femmes qui souhaitent entreprendre en zones de montagne et en zones rurales. La plupart des incubateurs sont situés dans les grandes agglomérations pour accompagner les femmes qui créent… dans ces grandes agglomérations. Notre enjeu consiste à travailler sur les zones hors agglomération. Notre objectif est de redonner vie à ces territoires par l’entrepreneuriat et de recréer des emplois dans ces secteurs.

Pourquoi viser l’entrepreneuriat féminin ? Pour deux raisons. Tout d’abord, les femmes qui résident dans ces zones, de par leur implication dans la vie domestique, sont les plus touchées par la difficile conciliation lieux / temps (être au bon endroit au bon moment, sans trop perdre de temps). Leur donner l’occasion de créer une entreprise ambitieuse et pérenne, créatrice d’emploi, sur un lieu proche de leur lieu de vie est une formidable opportunité d’équilibre et de réalisation professionnelle et personnelle ! Ensuite, nous commençons par ce que nous savons faire le mieux. La chaire FERE bénéficie de plus de 10 ans de recherche sur l’entrepreneuriat féminin. Nous privilégions l’accompagnement de la population que nous connaissons le mieux !

Rejoindre l’incubateur « GEM – Les Prem1ères », c’est aussi entrer dans une démarche d’apprentissage collective : l’incubateur est hébergé par une chaire de recherche, autrement dit, l’incubateur permet un accompagnement sérieux de la femme qui souhaite créer une entreprise génératrice d’emploi à partir de l’exploitation d’une activité innovante. Rejoindre l’incubateur « GEM – Les Prem1ères » permet aussi de tester « en temps réel » l’impact de l’entrepreneuriat féminin sur le territoire et de prouver l’impact de telle ou telle méthode pédagogique sur l’apprentissage de ces femmes créatrices d’entreprise.

L’incubateur est un lieu mobile et une source d’apprentissage. Quels seront donc les outils ciblés à disposition des femmes entrepreneures, et quelles seront les modalités d’accompagnement ?

La méthode d’accompagnement est celles déjà bien éprouvée des Premières – premier réseau d’incubateur d’entrepreneuriat féminin francophone. Outre l’accès à des lieux privilégiés – un sur Grenoble et des tiers lieux sur les zones géographiques, où les futures femmes entrepreneurs vivent –, l’incubateur propose une série de six formations, dont la première porte sur l’aide au discernement entrepreneurial, mais aussi sur l’accès aux réseaux pour ne pas créer seule dans son coin.

La particularité du site de la zone Sud Isère (contrairement aux autres incubateurs des Premières), est l’utilisation de certains éléments de la pédagogie de Grenoble Ecole de Management (GEM Learning Model). Trois exemples concrets : la réflexion sur le projet entrepreneurial et l’enrichissement de l’idée de business par le jeu sérieux (la méthode Cubification) ; un apprentissage sur la manière par laquelle la femme entreprend grâce à des méthodes réflexives, en particulier par le journal d’apprentissage. Dernier exemple : un apprentissage rapide et probant de certains points de gestion de l’entreprise par des cas réalisés via la Bande Dessinée. De même, l’incubateur sera co-animé par des experts en mécénat de compétences de l’école.

Pourquoi pourrait-il être plus adapté que les dispositifs actuels dédiés à l’entrepreneuriat féminin (role models...), dont l’action, précisez-vous, n’a jamais été mesurée et fait pourtant l’objet de financement ?

Pour le moment, des milliers d’euros (voire des dizaines de milliers d’euros) sont investis dans des actions qui visent à promouvoir les témoignages de femmes qui « réussissent ». Ce n’est pas très correct de citer de noms mais il suffit de regarder tous les prix d’entrepreneuriat féminin, toutes les conférences sur l’entrepreneuriat féminin. En soi, en tant que scientifique, je n’ai pas de jugement à porter sur ces initiatives si ce n’est que l’on ne connaît absolument pas l’impact concret que ces initiatives que l’on appelle « la création de role models » ont sur la décision pour une femme de créer son entreprise, et encore moins sur la manière dont elle va s’y prendre.

Valoriser des femmes dans le monde de l’économie. Pourquoi pas. Dire que c’est par cela que l’on donne confiance aux autres et qu’elles vont entrainer les autres dans une aventure (et laquelle d’ailleurs ?) en est une autre.

Cela pourrait vous intéresser

  • comment tester votre business model
    Publié le 16 Avril 2018

    Startups : comment tester votre business model ?

    Startups : expérimentez votre business model pour convaincre !

  • Publié le 11 Avril 2018

    Comment accélérer la croissance des start-up ?

    Quels sont les mécanismes qui permettent d’évaluer le potentiel des entreprises high tech ? A partir des résultats d’une étude menée aux Etats-Unis avec John Stayton sur les accélérateurs d’entreprises, Vincent Mangematin présente trois méthodes d’...

  • Lever des Fonds pour ma Startup, un nouveau MOOC pour les entrepreneurs
    Publié le 10 Janvier 2018

    Lever des Fonds pour ma Startup : un nouveau MOOC pour les entrepreneurs

    Créé par Grenoble Ecole de Management, ce cours disponible à partir du 22 janvier 2018 propose de se familiariser avec les acteurs et les techniques de la levée de fonds. Un MOOC indispensable pour les entrepreneurs et startups à la recherche de...

  • Séverine Le Loarne, esiegnant chercheur à Grenoble Ecole de Management
    Publié le 14 Décembre 2017

    Entrepreneuriat social : les femmes s’investissent par opportunité plus que par altruisme

    Pourquoi un/une entrepreneur(e) décide de se lancer dans l’entrepreneuriat social, durable et responsable ? Alors que la littérature suggère que les entrepreneurs sociaux tendent à être des femmes, ou des seniors (femmes et hommes), les recherches...

  • Publié le 13 Octobre 2017

    L’entrepreneuriat : une affaire de famille ?

    Quels sont les facteurs qui favorisent la réussite entrepreneuriale ? Existe-t-il des facteurs génétiques ? Séverine Le Loarne titulaire de la chaire FERE et Benjamin Powers tentent dans leur nouvel article de the Conversation. Ils illustrent leur...

  • Erno TORNIKOSKI is a Professor in Entrepreneurship at Grenoble Ecole de Management.
    Publié le 28 Septembre 2017

    Recherche : Entrepreneuriat, comment la technologie peut devenir un avantage concurrentiel

    Décideurs, chercheurs et entrepreneurs conviennent facilement que la R...

  • Publié le 16 Juin 2017

    L'entrepreneuriat est-il genré ?

    Les études montrent que de nombreux entrepreneurs sociaux sont des femmes. Doit-on pour autant en conclure que l’entrepreneuriat social est réservé aux femmes ? Séverine Le Loarne titulaire de la chaire FERE tente de répondre dans son nouvel...

  • Publié le 03 Mai 2017

    Comment financer l’entrepreneuriat féminin ?

    Les banques et assurances semblent désormais s’intéresser à l’entrepreneuriat féminin en tant cible à part entière. Séverine Le Loarne titulaire de la chaire FERE analyse l’évolution de la relation entre femmes entrepreneures et financeurs.

  • Publié le 27 Mars 2017

    Entrepreneuriat : le côté obscur de la pensée divergente

    « Tous entrepreneurs ! » C’est avec ce slogan que le 8 ème Peter Drucker Forum, qui s’est tenu à Vienne en Autriche, les 17 et 18 novembre 2016, poursuit le rêve de feu Peter Drucker (1909-2005) en encourageant une « société d’entrepreneurs » qui «...

  • Publié le 08 Février 2017

    L’industrie 4.0 : une opportunité à saisir

    L’industrie 4.0 aussi appelée usine connectée ou encore usine intelligente est-elle réservée aux grands groupes ? Séverine Le Loarne plaide pour une implication plus forte des PME et start-up françaises dans le 4.0. dans sa chronique de...

  • ASLANI ARSIA AMIR, professor at Grenoble Ecole de Management
    Publié le 06 Février 2017

    Entrepreneuriat : 7 préconisations pour fortifier votre relation avec votre investisseur

    Comment fortifier une relation mutuellement bénéfique entre créateurs d’entreprises innovantes et investisseurs... sur le modèle du couple ? Car, si dans les mariages, les couples se promettent un amour éternel, la relation entrepreneur/financeur n’...

  • Publié le 31 Janvier 2017

    Entrepreneuriat : + de 200 startups accompagnées par Grenoble Ecole de Management

    L'incubateur de Grenoble Ecole de Management vient d'effectuer sa rentrée avec 15 nouvelles startups (soit 60 actuellement incubées). IncubaGEM passe ainsi la barre des 200 startups ou projets de startups accompagnées depuis sa création en 2011.

  • Publié le 25 Novembre 2016

    Qui est le Lifestyle Entrepreneur ?

    Le lifestyle entrepreneur adapte son activité à son mode de vie Ce type d’entrepreneuriat se développe de plus en plus grâce à l’économie digitale. Séverine le Loarne analyse le nouveau rapport au travail qui en découle dans sa chronique...

  • Crowdfunding: research shows uniqueness and differentiation are key.
    Publié le 20 Novembre 2016

    Recherche : Pour bien vendre une nouvelle idée, la transparence ne paye pas

    Un entrepreneur qui veut financer son projet par le crowdfunding aura plus de succès s'il insiste sur sa différenciation que s'il joue la transparence et multiplie les explications. C'est ce qui ressort de l'analyse sémantique des « pitches » de 30...

  • Publié le 27 Octobre 2016

    Comment intégrer les femmes entrepreneurs dans les réseaux professionnels ?

    La place des femmes dans les réseaux mixtes et féminins, c’est le sujet de l’article de Séverine Le Loarne et Mark Smith. Pour illustrer leur propos ils s’appuient sur des recherches réalisées pour Réseau Entreprendre et la Commission européenne.

  • Publié le 03 Octobre 2016

    Le leadership au féminin

    D’après une étude menée en 2014 les femmes sont plus inventives mais moins entendues que les hommes. Fort de ce constat Séverine Le Loarne titulaire de la chaire FERE s’interroge sur l’intégration des filles dans le système éducatif.

  • Publié le 30 Septembre 2016

    Startups : et si on appuyait sur la pédale d'accélérateur du processus de création?

    La création d’entreprise est un moment de forte tension pour le créateur et son équipe. Il doit à la fois concevoir des produits et services, les commercialiser et créer l’entreprise cad faire les démarche administratives, l’organiser et assurer sa...

  • Publié le 01 Août 2016

    Les femmes dirigeantes sont-elles de bons stratèges en période crise ?

    Dans sa chronique "Entrepreneuriales' Séverine Le Loarne se questionne sur les femmes dirigeantes d’entreprises en difficulté. Si la stratégie n’est pas genrée, une femme prend autant de risques qu’un homme, le star-système économique lui est...

  • Publié le 04 Juillet 2016

    Comment fertiliser l’entrepreneuriat?

    Les entrepreneurs qui réussissent le mieux semblent être ceux qui ont des parents entrepreneurs. Comment promouvoir l’entrepreneuriat au-delà de la sphère familiale ? Séverine Le Loarne propose de repenser l’enseignement de l’entrepreneuriat.

  • Publié le 29 Juin 2016

    De l'ubérisation à l’entrepreneuriat social

    Uber assure un rôle d'entrepreneur social en apportant de l’emploi sur des territoires pauvres. Ubérisation et entrepreneuriat social vont-ils toujours de pair? Severine le Loarne traite le sujet dans sa nouvelle chronique « Entrepreneuriales ».

  • Publié le 20 Mai 2016

    Obélix et compagnie : les rois de l'apprentissage ...du management !

    « Quand j’étais petit garçon, je repassais mes leçons, en chantant… » La fin de la chanson ne précise pas si le petit garçon a finalement bien retenu ses leçons, mais l’hypothèse que le chant permettait de mieux retenir les conjugaisons et les...

  • Publié le 21 Avril 2016

    Quand les processus d'innovation revêtent leur col noir: Chanel et Jobs

    Steve Jobs est décédé en 2011, quarante ans à quelques mois près après Coco Chanel (1883-1971). Aussitôt se sont envolées les ventes de pulls noirs à col roulé, lequel donne progressivement son nom à une nouvelle catégorie de travailleurs : les «...

  • Publié le 23 Mars 2016

    2016 : Femmes et économie font-elles bon ménage ?

    Séverine Le Loarne, titulaire de la Chaire FERE et Mark Smith, publient une tribune sur l’évolution de la place des femmes dans l’économie depuis 40 ans. La parité est encore loin d’être acquise, mais les femmes entrepreneures disposent d’atouts...

  • Publié le 03 Mars 2016

    Du cost-killer à l’acheteur intrapreneur, un nouveau métier

    Depuis les années 1990, les acheteurs sont souvent assimilés à des cost killers. Leur principale mission consisterait en effet à réduire au maximum les coûts des approvisionnements. À cette image négative est également associée une accusation forte...

  • Publié le 18 Février 2016

    Femmes et renouveau économique : Grenoble Ecole de Management et Le réseau Les Pionnières créent la Chaire « FERE »

    Le renouveau économique fait partie des défis majeurs que doit relever la France au 21e Siècle. Les femmes peuvent y contribuer mais avec quel modèle entrepreneurial ? Comment les accompagner dans cette démarche ? Tel est l'objet de cette nouvelle...