Vous êtes ici

GEM booste ses projets d’innovation pédagogique grâce à un dispositif participatif

GEM booste ses projets d’innovation pédagogique grâce à un dispositif participatif
Publié le
19 Juin 2019

Quatre projets viennent d’intégrer le Booster de l’Innovation Pédagogique (BIP) de Grenoble Ecole de Management. Cet accélérateur d’innovations pédagogiques mis au point par la Direction de la Pédagogie et la Direction de l’Innovation se veut light, collaboratif et interactif. Le principe : l’ensemble des collaborateurs peuvent déposer leurs idées sur une plateforme web et / ou commenter les projets déposés. Un comité identifie ceux qui bénéficieront d’un accompagnement financier, humain et technologique de la part de l’Ecole.

Nous avons posé 3 questions sur cette démarche originale aux deux chefs de projet du BIP : Delphine Gatti-Urweiller, (Direction de l’Innovation) et Emmanuelle Villiot-Leclercq, (Direction de la Pédagogie).

Qu’est-ce que le BIP ? En quoi cette initiative est-elle différente des dispositifs qui peuvent exister dans d’autres établissements ?

D. Gatti-Urweiller : Le BIP, Booster de l’Innovation Pédagogique, est né d’une forte volonté d’optimiser l’expérience d’apprentissage des apprenants et des étudiants de GEM. Pour cela, nous avons rapidement compris la nécessité de favoriser, d’encourager mais surtout d’accélérer l’innovation pédagogique au sein de notre école. Notre solution ? Donner la possibilité à l’ensemble de la « communauté GEM » (membres de l’administration, professeurs, partenaires…) d’être porteur d’une idée, d’un projet mais aussi de donner son avis et de pourvoir apporter une contribution. Nous avons misé sur l’intelligence collective et l’innovation participative

C’est une nouvelle démarche de travail pour un nouvel état d’esprit

Concrètement, nous avons ouvert une plateforme digitale pour collecter les idées et projets. Cet espace est interactif et complétement libre. Pendant la phase d’idéation, il n’y a aucune contrainte au dépôt d’un projet. Tout le monde peut déposer une proposition d’innovation pédagogique, commenter les idées des autres ou bien soutenir un concept en votant. Environ 30% des collaborateurs de l’Ecole y ont participé. L’Ecole s’engage à booster les idées jugées les plus prometteuses pour l’école.

Comment est-ce mis en œuvre ?

E. Villiot-Leclercq : Le BIP veut offrir un environnement favorable pour soutenir l’innovation pédagogique parmi les enseignants de l’Ecole et éviter que les énergies s’épuisent. La mise en œuvre s’est déroulée en quatre grandes phases :

  • En avril et mai 2019, nous avons lancé l’appel à projets et la collecte d’idées sur la plateforme web participative. 21 projets d’innovation pédagogique ont été déposés
  • Du 17 mai au 14 juin 2019, un pool d’experts a été sollicité pour donner son avis sur le potentiel des projets proposés sur la plateforme en fonction de six critères : améliorer la capacité d’apprentissage de l’apprenant ; apporter une nouveauté par rapport aux pratiques à GEM et contribuer à la réalisation des objectifs stratégiques et/ou aux objectifs du Gem Learning Model ; importance des ressources nécessaires pour arriver à une version déployable ; faisabilité technique (IT, expertise en interne, ….) ; potentiel de déploiement et de transférabilité ; engagement du porteur et de l’équipe et adéquation de l’équipe par rapport aux besoins du projet. 
    Le groupe d’experts est composé d’une trentaine de personnes représentatives des différentes populations de l’école (enseignants, doyen, membres du comité de direction, responsables de DFR, alumni, direction des programmes et de l’Executive Education…etc). Certains sont membre du comité de priorisation qui a établi au vu des résultats une liste des projets sélectionnés.
  •  Le 14 juin, les porteurs de projets présélectionnés ont pitché leur plan d’action et leur feuille de route devant le comité de priorisation. La sélection a été réalisée de manière collégiale sur la base des critères affichés et en alignement avec la stratégie globale de l’école et le  GEM Learning Model.
  • Dès la rentrée 2019, les « boostés » entreront dans l’Incubateur et bénéficieront de l’accompagnement proposé (pédagogique, technique, méthodologique, etc.) et de la mise à disposition des ressources allouées (temps dégagé dans l’emploi du temps, financement extérieurs et budgets internes, technologies, espaces de travail…)

En quoi le monde académique peut-il devenir partie prenante ?

E. Villiot-Leclercq :

Cette initiative présente de nombreux avantages pour les équipes de GEM. Mais notre réseau et nos partenaires académiques sont tout à fait concernés. Si la démarche les intéresse, ils peuvent contribuer à plusieurs niveaux :

  • nous pouvons leur donner un accès privé à la plateforme du BIP
  • ils peuvent prendre connaissance des projets proposés par nos équipes et apporter leur contribution
  • ils peuvent créer une équipe avec une personne de GEM pour proposer un projet
  • ils peuvent participer au comité de sélection des projets ou au pool d’experts, cela serait particulièrement bénéfique pour GEM d’avoir la vision extérieure d’un de nos partenaires du monde académique.

Les projets retenus pour 2019 / 2020

I will be there for you : Meaningful Projects to Strenghten GEM Community (par Josiane Gotzsch, professeur à GEM)

La chanson "I will be there for you"..., "because you are there for me too" est inspirante en soi et a sa place dans le contexte éducatif. Que se passerait-il si ... nous pouvions construire une communauté avec des étudiants prêts à s'entraider, à s'encourager mutuellement dans leurs études ET dans d'autres activités. Dans le cas idéal, les étudiants aident les autres étudiants à devenir de meilleurs étudiants, à être plus ouverts d'esprit, à être en meilleure santé, à être meilleurs avec les autres...

Certificate in Responsible Leadership and Followership (par Taran Patel, professeur à GEM)

L'accent est mis sur la pensée critique pour remettre en question la compréhension conventionnelle des rôles des dirigeants et des suiveurs à l'époque contemporaine (marquée par une montée du nationalisme, du populisme et du territorialisme) et rendre les élèves " responsables " de leurs propres actions et de leur propre avenir.

Twist’Art : Vivez une expérience artistique inspirante pour résoudre des problématiques managériales (par Marie-France Lefrèvre, professeur à GEM)

Comment engager et motiver des étudiants ou managers à imaginer des solutions innovantes pour résoudre des problématiques managériales ou sociétales ? Conçu comme une œuvre d’art, le jeu offrira des expériences visuelles et sonores qui plongeront directement le joueur dans l’univers artistique afin de lui offrir un véritable « pas de côté » inspirant.

Meet'nTalk (par Carole Gally, professeur à GEM)

Le but : proposer la création de tandems d’étudiants – et de salariés – de langues maternelles et de cultures différentes, partageant des intérêts communs de façon à avoir plaisir à se rencontrer régulièrement. Les nouveaux étudiants de GEM, ou aux futurs étudiants venant en échange, pourront aussi trouver une « marraine » ou un « parrain » afin de faciliter leur intégration à l'école ou les liens avec les étudiants internationaux

Cela pourrait vous intéresser

  • Le TIM Lab prototype l’innovation des entreprises
    Publié le 15 Juillet 2019

    Le TIM Lab prototype l’innovation des entreprises

    Apprendre, s’entrainer à explorer une problématique d’innovation ou d’amélioration, s’ouvrir à une opportunité de business, favoriser la créativité en entreprise et le prototypage d’une nouvelle offre de solutions… Telle est la vocation du TIM Lab...

  • Hélène Michel GEM
    Publié le 08 Octobre 2018

    Serious Games : Hélène Michel a présidé la première réunion de l'ANRT

    Hélène Michel, professeure à Grenoble École de Management, a présidé, le 1er octobre 2018, la première réunion du groupe de travail de l'ANRT (Association Nationale de Recherche et Technologie), « Pédagogie par le jeu ». Il est chargé d'établir les...

  • EQUIS : GEM ré-accréditée pour 5 ans
    Publié le 28 Septembre 2018

    EQUIS : GEM ré-accréditée pour 5 ans

    Grenoble Ecole de Management a obtenu le renouvellement de son accréditation EQUIS pour la durée maximale de 5 ans via une procédure simplifiée.

  • Serious Game & innovation
    Publié le 23 Mai 2017

    Serious Game & innovation : Trouver les innovations possibles d'un produit en jouant

    Trouver deux tiers des innovations possibles dans une catégorie de produits ou services et de manière ludique : c'est ce que proposent deux professeurs de Grenoble Ecole de Management avec Creanov©. A destination des professeurs d'innovation et de...

  • Publié le 20 Mai 2016

    Obélix et compagnie : les rois de l'apprentissage ...du management !

    « Quand j’étais petit garçon, je repassais mes leçons, en chantant… » La fin de la chanson ne précise pas si le petit garçon a finalement bien retenu ses leçons, mais l’hypothèse que le chant permettait de mieux retenir les conjugaisons et les...