Vous êtes ici

Comment booster sa concentration au travail ?

comment régénérer ses ressources attentionnelles en entreprise en modifiant la nature de ses temps de pause
Publié le
11 Septembre 2017

La nature de nos temps de pause en entreprise peut altérer, ou au contraire, démultiplier la performance globale des collaborateurs. Comment régénérer, alors, ses ressources attentionnelles ? Cyril Couffe, docteur en psychologie cognitive et neuropsychologue, chercheur associé à la Chaire « Talents de la transformation digitale » à Grenoble Ecole de Management, nous dévoile les résultats de deux études empiriques.

A la base, un constat : « L’activité cérébrale de certains réseaux en lien avec la concentration est visible lorsque l’individu ne fait rien », énonce Cyril Couffe qui a conduit, en juin dernier, deux études portant sur les facteurs de déficits de concentration dans l’environnement de travail. Sa recherche, conduite au côté de Caroline Cuny, enseignante-chercheur à GEM et docteur en psychologie cognitive, vise à élaborer un guide de bonnes pratiques portant sur la régénération des ressources attentionnelles.

Du bon usage de « l’errance mentale »

Pour en savoir plus et éviter la surchauffe mentale, consultez le Guide « Halte à la sur sollicitation numérique ! » réalisé dans le cadre de la Chaire « Talents de la Transformation digitale » 

« L’idée du réseau par défaut – le fait d’activer ce réseau en ne faisant rien –, est un processus mental parfaitement identifié dans la littérature scientifique, qui présente de nombreux aspects positifs », poursuit Cyril Couffe. La question est donc de savoir comment activer ce réseau par défaut de façon efficiente dans le cadre des pauses au travail !

 Pour ce faire, un outil de prédilection : s’autoriser une tâche « d’errance mentale », en laissant vagabonder ses pensées, ses sentiments, ses sensations… sans tenter de les « brider », à l’instar du démarrage d’un exercice de méditation. « L’errance mentale est l’inverse de l’activité cognitive habituelle, note Cyril Couffe. L’idée est bien de stopper une activité contrainte de concentration, et d’accepter de « lâcher la bride ». Objectif : lever les inhibitions. »

Un protocole strict

La première étude, réalisée par Cyril Couffe, a été conduite auprès des étudiants de GEM, et la seconde auprès d’une soixantaine de salariés en entreprise (voir encadré). A la clé, mesurer les effets positifs de l’errance mentale sur les participants.  « La première étude a été construite auprès de trois groupes témoins, auxquels il était demandé de réaliser, pendant 45 minutes, une tâche relativement complexe de gestion de planning (combinaisons d’horaires, de lieux, de tâches attitrées en fonction des individus, etc.).

Le premier groupe, appelé le « groupe contrôle », ne bénéficiait d’aucun temps de pause durant les 45 minutes de travail. Les deux autres groupes bénéficiaient d’une pause de 60 secondes, tous les quarts d’heure. A une différence près : durant cette pause, je demandais au second groupe d’écouter simplement un texte, et au troisième groupe de mémoriser précisément le contenu du texte. La concentration requise pour la mémorisation du texte supprimait de fait toute possibilité d’errance mentale », souligne Cyril Couffe.

Un score supérieur de 10 % en termes de performance

Conclusion : le troisième groupe, dont l’attention est mobilisée par la restitution du texte lors des temps de pause, est le miroir du premier groupe (groupe contrôle) :

« On constate une chute graduelle et permanente de la performance au cours des 45 minutes, confirme Cyril Couffe. Les résultats du second groupe, auquel l’errance mentale est autorisée, montre au contraire une inversion de la courbe à la fin de l’exercice ! Cela peut être expliqué par une remontée des capacités attentionnelles ou même un maintien de sa concentration pendant plus longtemps. Au total, ce second groupe enregistre même un score supérieur de 10 % par rapport aux deux autres groupes. »

Par extension, l’étude démontre donc que les temps de pause au travail qui consistent à lire ses mails, prendre connaissance de ses SMS, échanger sur un autre dossier… n’offrent pas cette récupération globale car ils ne permettent pas d’errance mentale.

Quid des résultats en entreprise ?

La seconde étude, conduite auprès d’une soixantaine de salariés de diverses entreprises de toutes tailles, travaillant en open space, comportait une première session de 45 minutes, sans aucune pause, avec la réalisation d’un travail habituel : suivi de mails, échanges entre collaborateurs… La seconde session de 45 minutes comportait quant à elle deux pauses de 60 secondes tous les quarts d’heure, avec la reprise des mêmes extraits audio durant les temps de pause, sans restitution du texte.

A l’issue était réalisé un test neuropsychologique permettant d’appréhender les capacités d’attention. « Ce test est un bon baromètre de la concentration. Les pauses de 2 X 60 secondes ont démontré une nette différence d’attention au travail entre les deux groupes de salariés. L’errance mentale est donc une technique que l’on peut mettre en pratique spontanément, facilement et qui montre des résultats fiables. Elle permet en effet d’observer une très nette différence non seulement sur ses capacités attentionnelles, mais aussi en termes de gain d’énergie, de disponibilité, et lève par ailleurs les blocages mentaux dans l’accomplissement de tâches complexes au travail », conclut Cyril Couffe.

Cela pourrait vous intéresser

  • comment tester votre business model
    Publié le 16 Avril 2018

    Startups : comment tester votre business model ?

    Startups : expérimentez votre business model pour convaincre !

  • Publié le 11 Avril 2018

    Comment accélérer la croissance des start-up ?

    Quels sont les mécanismes qui permettent d’évaluer le potentiel des entreprises high tech ? A partir des résultats d’une étude menée aux Etats-Unis avec John Stayton sur les accélérateurs d’entreprises, Vincent Mangematin présente trois méthodes d’...

  • Analogical Reasoning, Generating Innovative Ideas With Customers
    Publié le 08 Décembre 2017

    Recherche : Créativité des consommateurs, comment bien utiliser la pensée analogique ?

    Si vous demandez à des consommateurs d’être créatif en faisant des analogies, ils émettront beaucoup d’idées de produits ou de services. Mais si vous voulez de bonnes idées, il faut également tenir compte de leur niveau d’expertise afin de bien...

  • Diogo Hildebrand, researcher and Corporate Social Responsibility expert at Grenoble Ecole de Management
    Publié le 17 Novembre 2017

    Recherche : De quelle manière les consommateurs évaluent-ils la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) ?

    De la lutte contre la pauvreté et la maladie à l'aide aux sinistrés, les entreprises du monde entier consacrent des ressources considérables à leur politique RSE. Cela peut prendre différentes formes : dons en argent, dons de matériel ou bénévolat...

  • Dominique Steiler propose de mettre l’entreprise au service de la cité
    Publié le 14 Septembre 2017

    Et si l’économie de marché contribuait au mieux-être de la cité ?

    « Osons la Paix économique » déconstruit le paradigme selon lequel l’homme est un loup pour l’homme, et réhabilite les valeurs de coopération en entreprise.

  • Publié le 18 Juillet 2017

    Essilor et Luxottica: question de point de vue....

    Essilor et Delfin ont annoncé le 16 janvier 2017 avoir signé un accord pour former « EssilorLuxottica », un géant de 46 milliards d’euros (49 milliards de dollars) dans le secteur de l’optique. Quelles sont les motivations et les perspectives de...

  • Publié le 07 Juillet 2017

    Hermès: une maison qui transforme le mercure en argent ...

    Non seulement les créations des artisans de la célèbre Maison du 24 rue du Faubourg Saint-Honoré ravissent les clients aussi bien dans l’hexagone qu’à l’international et représentent la quintessence du luxe à la française mais au-delà de la beauté...

  • Lamya Kermiche, professeur associé à Grenoble Ecole de Management au département Finance, Innovation et Gouvernance.
    Publié le 03 Juillet 2017

    Recherche : Audits conjoints, une perspective encourageante pour dynamiser le marché de l’audit

    Depuis la disparition du cabinet Arthur Andersen en 2002, le secteur de l’audit est très surveillé par les responsables politiques. Les activités d’audit sont en effet concentrées au sein de quatre grands acteurs, réunis sous l’appellation de Big...

  • Professeur Sénior  Professeur au département Homme, Organisations et Société  Doctorate of Philosophy, Institut Universitaire Européen, Grenoble EM
    Publié le 12 Juin 2017

    Recherche : Indulgences ou abus d’indulgences, une autre façon de juger le comportement des entreprises

    Une autre façon de juger le comportement des entreprises Dégâts environnementaux, défauts de fabrication, corruption…, les entreprises du monde entier sont souvent à l'origine d'actes répréhensibles. Cependant, il est très difficile d'évaluer le...

  • Publié le 30 Mai 2017

    Les entreprises : nouveaux acteurs de la géopolitique ?

    Pourquoi accuse-t-on de grandes multinationales de financement du terrorisme? Dans son article de The Conversation Nathalie Belhoste décrypte le rôle des entreprises dans les relations internationales.

  • Publié le 15 Mai 2017

    De la prédiction et des modèles en Finance

    Il est souvent reproché à la finance de ne pouvoir prédire les cours futurs, voire les crises. Ce serait une preuve de son « inefficience ». Pourtant, la finance est aussi marquée par ses modèles mathématiques complexes, aux variables tirées de l’...

  • Publié le 03 Avril 2017

    La relance de la croissance : la solution miracle ?

    La croissance est un outil de mesure de l’évolution du PIB. Dans son nouvel article de The Conversation Hugues Poissonnier remet en cause la croyance selon laquelle la relance de la croissance serait le but ultime à atteindre pour relancer l’...

  • Publié le 27 Mars 2017

    Quel rôle pour les managers dans l'entreprise ?

    Les managers sont souvent limités à des missions d’organisation et de contrôle. Peuvent-ils être aussi des créateurs ? Raffi Duymedjian montre dans son article The Conversation, toute la valeur ajoutée qu’apporterait un manager créateur.

  • Comment Starzik s’est imposé face aux GAFA
    Publié le 18 Mars 2017

    Pédagogie : Starzik témoigne de sa stratégie face aux géants du web

    Jérôme Giachino, fondateur de Starzik, a témoigné à Grenoble Ecole de Management d’une problématique d’innovation de rupture : la digitalisation et le téléchargement légal de la musique.

  • Publié le 06 Mars 2017

    PSA et Opel : mariage conclu !

    Alors que la fusion entre les deux constructeurs automobiles vient d’être officialisée. Isabelle Chaboud analyse la stratégie de PSA et les tenants et aboutissants du rapprochement avec Opel dans un nouvel article de The Conversation.

  • Publié le 08 Février 2017

    L’industrie 4.0 : une opportunité à saisir

    L’industrie 4.0 aussi appelée usine connectée ou encore usine intelligente est-elle réservée aux grands groupes ? Séverine Le Loarne plaide pour une implication plus forte des PME et start-up françaises dans le 4.0. dans sa chronique de...

  • Publié le 24 Janvier 2017

    PME : à bas l'impôt ?

    En ces temps de campagne électorale pour la présidentielle de 2017, les PME et les TPE sont l’objet de grandes attentions. Elles sont parées de toutes les vertus par les candidats de droite comme de gauche. Non seulement elles représenteraient le...

  • Publié le 12 Janvier 2017

    Quelles motivations de ses fournisseurs pour de meilleures collaborations ?

    Nombreux sont aujourd’hui les dirigeants qui prennent conscience du rôle éminemment stratégique des achats. Loin de constituer la panacée, la collaboration avec les fournisseurs est bien souvent un moyen de créer, par les achats, davantage de valeur...

  • Daniel Ray, enseignant-chercheur à GEM, démontre comment la satisfaction client influe sur la rentabilité de l’entreprise, en calculant son « loyalty model ».
    Publié le 08 Novembre 2016

    Comment valoriser son « capital client » ?

    comment la satisfaction client influe sur la rentabilité de l’entreprise, en calculant son « loyalty model ». Par Daniel Ray, enseignant-chercheur à GEM.

  • Publié le 04 Novembre 2016

    L’innovation intensive : une stratégie à bout de souffle

    Les déboires de Samsung montrent les limites de la stratégie de compétition par l’innovation intensive. Séverine Le Loarne préconise comme alternative la stratégie du SAV pour laisser le temps aux entreprises de lancer de vraies innovations.

  • Publié le 27 Octobre 2016

    Prélèvement de l’impôt à la source : comment ça marche ?

    Le prélèvement de l’impôt directement auprès des employeurs apparait comme une simplification. Michel Albouy de l’équipe de recherche Finance Innovation Gouvernance, analyse le dispositif et ses contraintes dans son nouvel article de The Conversation

  • Publié le 19 Octobre 2016

    Le Galaxy Note 7 de Samsung : quel impact sur l'industrie du smartphone ?

    La nouvelle est tombée le mardi 11 octobre 2016 : Samsung a annoncé l’arrêt de la production du Galaxy Note 7. Dans un communiqué envoyé aux médias américains, la marque coréenne indiquait de façon lapidaire que : « La sécurité de nos clients...

  • Publié le 05 Août 2016

    Entreprises et jazz : quelle place pour l'improvisation ?

    L’improvisation programmée : le jazz, le planifié et l’indéterminé L’improvisation dans les entreprises est généralement considérée selon deux formes bien particulières. Soit elle se manifeste pour pallier un manque ou une défaillance de la...

  • Publié le 01 Août 2016

    Les femmes dirigeantes sont-elles de bons stratèges en période crise ?

    Dans sa chronique "Entrepreneuriales' Séverine Le Loarne se questionne sur les femmes dirigeantes d’entreprises en difficulté. Si la stratégie n’est pas genrée, une femme prend autant de risques qu’un homme, le star-système économique lui est...

  • Publié le 28 Juillet 2016

    Inégalités de capital : des conséquences souvent ignorées

    La publication en 2013 du Capital au XXIe siècle par Thomas Piketty a focalisé le débat économique sur les inégalités de revenus. Comme plusieurs leaders l’ont déclaré, depuis le pape François jusqu’à Barack Obama, les inégalités grandissantes sont...

  • Publié le 04 Juillet 2016

    Comment fertiliser l’entrepreneuriat?

    Les entrepreneurs qui réussissent le mieux semblent être ceux qui ont des parents entrepreneurs. Comment promouvoir l’entrepreneuriat au-delà de la sphère familiale ? Séverine Le Loarne propose de repenser l’enseignement de l’entrepreneuriat.

  • Federico Pigni, Professor at Grenoble Ecole de Management
    Publié le 01 Juillet 2016

    Recherche : Le big data temps réel, une nouvelle source de création de valeur

    Enregistrés et analysés en quasi temps réel grâce aux progrès de la technologie, les flux de données du big data donnent naissance à de nouveaux services créateurs de valeur. Une étude portant sur 171 initiatives du monde entier décrypte la logique...

  • Joachim Schleich, professor and energy markets experts at Grenoble Ecole de Management
    Publié le 03 Juin 2016

    Recherche : transférer des technologies propres aux pays émergents

    Les Clean Development Mechanisms* (CDM) favorisent-ils bien les transferts de technologies qui ralentissent le changement climatique? Une étude auprès de 137 entreprises livre un nouvel éclairage sur le sujet. Cet article de Joachim Schleich est...

  • Publié le 23 Mai 2016

    Recherche : Mieux protégées des prises de contrôle, les entreprises déposent plus de brevets

    Les entreprises qui renforcent leur protection contre des prises de contrôle tendent par la suite à développer davantage de connaissances spécifiques, en particulier via des dépôts de brevets. Il faut toutefois veiller à motiver leurs tops managers...

  • Research: the impact of performance evaluations on an individual's network.
    Publié le 22 Avril 2016

    Recherche : Les salariés reconnus font prospérer leur réseau interne

    Un salarié dont le niveau de performance est reconnu par ses managers étend son réseau de contacts au sein de son entreprise et l'exploite davantage. Dans le cas contraire, il réduit le nombre de ses contacts. C'est la conclusion d'une étude sur 150...

  • Publié le 21 Avril 2016

    Génération Y au sein de l'entreprise et pédagogie : où en est-on ?

    Le sujet des générations Y/Z suscite un intérêt croissant en entreprise, où il vient « rafraîchir » des thèmes plus anciens tels que le management intergénérationnel, la reconnaissance, l’exemplarité ou encore la marque employeur. En tant que...

  • Publié le 12 Avril 2016

    Art et créativité : le serious game est-il Dada ?

    Dada a 100 ans! Ce mouvement artistique anticonformiste a vu le jour au Cabaret Voltaire à Zurich en février 1916. En prônant la liberté de création sous toutes ses formes, il a ouvert la voie à plusieurs mouvements et groupes créatifs dont le...

  • Publié le 03 Mars 2016

    Du cost-killer à l’acheteur intrapreneur, un nouveau métier

    Depuis les années 1990, les acheteurs sont souvent assimilés à des cost killers. Leur principale mission consisterait en effet à réduire au maximum les coûts des approvisionnements. À cette image négative est également associée une accusation forte...

  • Publié le 03 Mars 2016

    Quelle gouvernance pour Renault avec l’État actionnaire ?

    Interrogé le 25 novembre 2015, à l’Assemblée nationale, au sujet de la participation de l’État dans le capital de Renault, le ministre de l’économie, Emmanuel Macron déclarait : « L’objectif de l’État en tant qu’actionnaire de long terme, c’est de...

  • Publié le 26 Janvier 2016

    Recherche : Responsabilité sociale des entreprises globalisées, plus facile à dire qu’à faire

    Les démarches de Responsabilité sociale des entreprises (RSE) sont censées créer de la valeur. Pourtant, elles peinent à se mettre en place dans les secteurs où les chaînes de valeur sont éclatées : elles coûtent cher et ne profitent pas forcément à...

  • Publié le 07 Janvier 2016

    Baromètre du climat des affaires : l’optimisme se stabilise

    Nous rapportons dans ce document la perception du climat des affaires par les responsables financiers français et la comparons aux résultats obtenus en Europe et dans le reste du monde. Nous évaluons également les sources de risque pour l'entreprise...

  • Publié le 04 Janvier 2016

    Recherche : Produit d’origine locale, une mention qui parle au consommateur

    La mention « origine locale » apposée sur un produit alimentaire déclenche chez le consommateur des perceptions plus positives et une intention d'achat plus forte qu'un produit d'une autre région française. Trois études portant sur 632 consommateurs...

  • Gazi Islam, professor of business administration at Grenoble Ecole de Management.
    Publié le 30 Novembre 2015

    Recherche : l’étrange ambivalence du travail ré enchanté

    Comment réagissent les salariés de supermarchés bio aux efforts de leur direction pour « ré enchanter » leur travail ? Les chercheurs de GEM tablaient des avis sans ambiguïté, favorables ou défavorables. Les réponses recueillies ont révélé une...

  • Publié le 12 Octobre 2015

    Baromètre du climat des affaires : Confiance plus élevée en Europe que dans les pays émergents

    Des responsables financiers toujours optimistes, un niveau de confiance plus élevé en Europe que dans les pays émergents et un contexte géopolitique qui favorise de nouvelles relations commerciales avec l'Iran, tels sont les principaux résultats de...

  • Publié le 14 Septembre 2015

    Recherche : Pour innover efficace, ne vous trompez pas de marque

    Vaut-il mieux développer ses innovations en interne ou en externe pour percer sur un marché en phase de croissance ? La question est loin d'être tranchée. En revanche, une étude menée sur 300 banques américaines montre que la stratégie de marque du...

  • Mark Olsthoorn, professor and researcher at Grenoble Ecole de Mangement
    Publié le 07 Avril 2015

    Recherche : Effacement de consommation électrique, pourquoi les industriels hésitent

    En acceptant de réduire leur consommation électrique lors de pics de demande, les industriels faciliteraient l'équilibrage des réseaux de distribution. Or, ils ont de solides arguments pour ne pas jouer la carte de la flexibilité. Une étude les...