Vous êtes ici

Basculement géopolitique vers l’Asie : réaction des écoles de commerce

Publié le
03 Juin 2019

Jean-François Fiorina analyse les conséquences potentielles de ces changements sur la compétition mondiale dans la chronique « Stratégie & Management » de Xerfi Canal.

Depuis plusieurs années, Grenoble Ecole de Management (GEM) ainsi que de nombreuses grandes écoles se sont largement ouvertes aux étudiants étrangers, mais sont-elles toujours bien placées dans cette grande compétition internationale ?

Pour correspondre aux attentes actuelles des entreprises, les Business Schools françaises ont pris conscience très tôt de la nécessité d’être présentes à l’international. Néanmoins est-ce suffisant pour faire face à la montée en puissance des écoles de commerce asiatiques, qui montent en gamme et sont de plus en plus attractives ?

L’émergence de nouvelles conditions de concurrence et notamment l’implantation de Business Schools chinoises en Europe représentent-elles une vraie menace pour les grandes écoles françaises ?
Dans le cas spécifique de la Chine - dont la stratégie d’internationalisation passe par la route de la soie - comment cela peut créer des opportunités pour des écoles internationales telles que GEM ?

Une interview de Jean-François Fiorina, Directeur Général Adjoint & Directeur des Programmes menée par Adrien de Tricornot.

Cela pourrait vous intéresser