Economie du Partage

L’emergence de l’economie du partage

L’ère du numérique facilite l’émergence de l’économie du partage et s’accompagne de l’émergence de nouvelles formes de marché et d’organisation où des biens de productions et de consommation sont partagés pour créer de nouveaux produits et services.    

Cette évolution, non seulement libère des ressources additionnelles mais aussi permet de les réutiliser et de les monétiser. Dans tous les secteurs d’activité, les exemples abondent : mouvement open-source dans les logiciels informatiques, crow-funding, auto-partage, couch surfing…Nos chercheurs étudient l’impact de cette économie du partage sur le travail, les organisations et les marchés. 

Le Management des BIENS PARTAGES

L’économie du partage recouvre de nombreuses réalités et la recherche à Grenoble Ecole de Management explore en particulier les points suivants:

  • La production et l’exploitation de biens partagés : l’économie du partage repose sur de nouveaux business modèles où l’utilisation et la réutilisation de ressources, la monétisation et la construction de nouveaux marchés sont des enjeux clefs.  
  • La transformation du travail: l’économie du partage challenge les équilibres entre vie privée et vie professionnelle. Les espaces de co-working et les fab-lab constituent de nouveaux espaces de travail.   
  • Une nouvelle gouvernance des biens publics : l’économie du partage floute les frontières des politiques publiques. Administrations, start-ups, citoyens-consommateurs sont progressivement impliqués dans des nouveaux schémas de gouvernance. 
Contacts
Thibault Daudigeos