Prochains évènements

Conférence : Innovation, n.f. : nom féminin

Du
26 avr 2016.
De : 18:30
Au
26 avr 2016.
A : 22:30

Auditorium Musée de Grenoble
5 place de Lavalette
38000 - Grenoble

"Les femmes ont une vision décalée. Elles vont apporter des idées différentes et par conséquent des modèles économiques novateurs." selon Séverine Le Loarne spécialiste de l'entrepreneuriat féminin et professeur de management de l'innovation et management stratégique. La parité rime-t-elle avec innovation? Qu'en est-il du dit plafond de verre ? Acteurs de l'économie-La Tribune en collaboration avec  la Caisse d'Épargne Rhône-Alpes et bioMérieux vous invitent à une rencontre autour de la notion de l'innovation sous le prisme du genre.

Il semble qu'en matière d'innovation et d'entrepreneuriat, la parité soit un vœu pieu. En plus d'être souvent éliminées des processus d'innovation, les femmes ne représentent que quelque 30 % des créateurs d'entreprises en France. Comment expliquer les déséquilibres statistiques ? Existe-t-il des préconceptions et des obstacles de genre à l'innovation ?

Les femmes ne sont pas les égales des hommes dans la création d'entreprise : en France, elles ne représentent que quelque 30 % des créateurs. Bénéficiant des mêmes parcours de formation que les hommes, les femmes sont cependant souvent éliminées des processus d'innovation. D'un point de vue sectoriel, lorsqu'elles entreprennent, les femmes semblent cantonnées à certains secteurs d'activités. Elles sont ainsi très présentes dans l'économie solidaire et sociale ou dans les coopératives. Selon une étude menée par BPI France et relative à la création d'entreprises innovantes, « la peur de l'échec et du manque de compétences en matière d'innovation et de création d'entreprise est plus sensible, au démarrage, chez la femme. D'un point de vue statistique, souligne l'étude, ce sont « deux appréhensions typiquement féminines ».

Déterminisme de genre ?

Les motivations qui conduisent à entreprendre, en revanche, ne sont en rien déterminées par le genre. Hommes et femmes porteurs de projet partagent équitablement goût d'entreprendre et challenge personnel comme moteur principal.

Comment dès lors expliquer les déséquilibres ? L'entrepreneuriat et l'innovation sont-ils des prés carrés masculins ? Au contraire, quelles peuvent-être les motivations féminines d'entreprendre, d'inventer, de construire, de créer ?

Existe-t-il des préconceptions et des obstacles de genre à l'innovation ? Certains champs et secteurs sont-ils davantage propices à l'expression d'une vision et d'une clairvoyance féminines ? Quels leviers envisager pour favoriser le développement d'une activité au féminin ?

Conférence animée par Silvie Boschiero, avec :

  • Isabelle Guillaume, déléguée générale du Pôle Minalogic
  • Christine Rozand, directeur du programme "Santé globale" et directeur du laboratoire sur les dispositifs de diagnostic innovants - bioMérieux
  • Séverine Le Loarne, titulaire de la chaire "Femmes Et Renouveau Économique" (Grenoble École de Management - Réseau Les Pionnières)
  • Christophe Such, Directeur Projets Innovants - ‎Orange

‎Introduction des débats : Stéphanie Paix, président du directoire de la Caisse d'Épargne Rhône-Alpes (Cera)

Inscription gratuite et obligatoire

Pour aller plus loin :

Chaire FERE Femmes et renouveau économique

Les femmes, ni plus ni moins créatives que les hommes !

La France, terre de l’entrepreneuriat au féminin ?

Séverine Le Loarne sera également l'invitée de l'émission « Si on parlait » sur TéléGrenoble mardi 26 avril 2016

Diffusion mardi 26/04/16 : 19h15, 20h15 et 23h15
Diffusion mercredi 27/04/16 : 8h15, 13h, 18h40 et 19h40

Ecouter en replay : www.telegrenoble.net