Toutes les actualités
27 mai 2016

Réalité augmentée : des musées aux frontières du réel

« L’expérience musée » ne se limite plus à une simple présentation des collections. Le digital permet de rendre la visite interactive, « expérientielle », de la prolonger hors des murs et même de la recréer avec les alternate reality games.

La nuit européenne des musées ne masque pas son jeu : faire venir le public le plus large possible au musée. Permettre aux petits et grands, aux néophytes comme aux experts, de venir (re)découvrir ce qu’est une visite au musée ! Loin de la simple déambulation sérieuse et réfléchie dans les couloirs muséaux, la nuit des musées cherchent à faire vivre une expérience !

Et si les jeux et notamment les alternate reality games permettaient de le faire toute l’année ?

De la nuit des musées…

C’est l’Allemagne qui, la première, ouvre ses musées lors d’une nuit spéciale dès 1997, l’initiative est suivie par la France en 1999. En 2001, ce sont 39 pays qui sont signataires de la manifestation et celle-ci prend la forme qu’on lui connaît en 2005.

Lors de la « nuit européenne des musées », le « spect-acteur » (car c’est bien de cela dont il est question : devenir actif de sa visite) a l’embarra du choix : à Chambéry il a pu découvrir un parcours tactile et sonore. À Lyon, il a en profité pour regarder les étoiles ou faire le parcours à la bougie. Au Centre Georges Pompidou, le plasticien Stéphane Blanquet lui a proposé une installation, dans un univers baroque et stimulant qui lui a permis, à partir des créations de l’artiste, d’imaginer des compositions musicales et des images animées qui s’intègrent à l’œuvre.

… à la réinvention de « l’expérience musée »…

Au-delà d’une seule nuit dans l’année, les musées espèrent renouveler l’expérience de manière quasi pérenne. C’est le cas du Smithsonian Institution ou du Louvre, pour ne citer qu’eux. Ils souhaitent réinventer « l’expérience musée » au quotidien. Cette démarche que le Smithsonian mène, notamment avec l’Education Arcade, s’inscrit dans deux mouvements actuels très présents.

… en la digitalisant

Lire la suite de l'article publié sur TheConversation