Toutes les actualités
23 mar 2016

Gouvernance d’EDF : quel rôle de l’état actionnaire ?

Le 6 mars 2016 le directeur financier d’EDF, Thomas Piquemal démissionnait suite à un désaccord sur la faisabilité du projet de construction de centrales nucléaires en Angleterre, dont le montant s’élève à 23,2 milliards d’euros.

Michel Albouy analyse la position de l’Etat, actionnaire majoritaire de l’entreprise, dans ce dossier.

Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, assure que l’Etat est prêt à intervenir pour redresser les comptes d’EDF et se décidera « d’ici au mois de mai ». « S’il y a besoin de recapitaliser, nous le ferons. S’il y a besoin de renoncer encore aux dividendes, nous le ferons », a-t-il déclaré vendredi 18 mars. Mais la position de l'Etat actionnaire dans ce dossier est loin d'être claire. Retour sur des relations complexes et ambiguës.

Lire la suite sur TheConversation


Pour aller plus loin : 

Equipe de recherche Finance Innovation Gouvernanace

Contacts
Michel Albouy

Sur le même thème