Toutes les actualités
13 mar 2017

Baromètre du Marché de l’Energie - Hiver 2016

BAROMÈTRE DU MARCHÉ DE L’ENERGIE

Cette édition Hiver 2016 du Baromètre du marché de l’énergie par Grenoble Ecole de Management sonde l’opinion des experts français de l’énergie sur la décentralisation du secteur électrique français. Dans le cadre du changement de présidence à venir, les experts ont également été interrogés sur les directions à donner à la politique énergétique française dans les cinq prochaines années.

Rapport #7 - Hiver 2016

Equipe projet

Joachim Schleich (coordinateur), Mélodie Cartel, Evan Shao, Anne-Lorène Vernay.

Le Baromètre GEM du Marché de l'Energie est une enquête semestrielle auprès d'experts du marché de l'énergie opérant dans l'industrie, la science, et l'administration publique en France.
Ces experts sont invités à donner leur évaluation de court, moyen et long terme sur l'évolution des marchés nationaux et internationaux de l'énergie.Les questions du rapport sont en général
préparées en étroite collaboration avec le ZEW, le Centre de recherche économique européenne, qui réalise un baromètre similaire en parallèle pour l’Allemagne. Ce rapport est basé sur une enquête qui a
été menée en novembre-décembre 2016 et comprenait 99 participants basés en France.

Télécharger l'intégralité de l'étude en PDF

A retenir

  • Les experts français de l’énergie anticipent une tendance claire en faveur de la décentralisation du système électrique français
  • L’innovation technologique et l’autoconsommation pour les entreprises et les municipalités seront les deux principales conséquences de la décentralisation
  • Les barrières à la décentralisation en France sont les prix élevés des systèmes de stockage d’énergie ainsi que le manque de volonté politique
  • 74% des experts estiment que l’efficacité énergétique devrait être une priorité de la politique énergétique française dans les cinq prochaines années
  • Atténuer les émissions de gaz à effet de serre et faciliter la décentralisation du secteur électrique devraient également être prioritaires dans la conception de la politique énergétique française dans les cinq prochaines années
  • Les experts sont divisés quant à la direction à donner à la politique sur le nucléaire
Contacts
Anne-Lorène Vernay